vendredi 24 janvier 2014

Poulet basquaise à ma façon

Hier soir j'avais envie de poulet basquaise. Pour moi c'est comme un plat réconfortant, chaud et coloré. Je n'ai pas recette particulière pour cela, je me concentre sur des éléments de la recette traditionnelle du poulet basquaise (en tout cas ce que j'en sais) : le poulet, les poivrons, les oignons, les tomates.

C'est une recette que je faisais souvent, il y a longtemps... Ouch je vieillis ;) C'est bon et pas cher! Les épices variaient en fonction de ce qu'il me restait dans les placards et de mes envies du moment.

Voici donc ma version du poulet basquaise, n'hésitez pas à l'adapter à vos envies.

Poulet basquaise à ma façon



Ingrédients : 
  • 4 blancs de poulet
  • 1/2 oignon
  • 3 poivrons : un rouge, un orange et un jaune
  • 1 grosse boite de tomates concassées (la mienne faisait 780ml)
  • 3 c.à.s (table spoon) de miel liquide
  • Sel & poivre
  • Huile d'olive
  • Reste de haricots verts (optionnel)
  • Riz pour l'accompagnement.
  • Épices et herbes si cela vous dit, cette fois j'ai mis du miel...


Préparation : 

Couper les blancs de poulet en dés.
Laver et couper les poivrons en lamelle, dés ou comme vous voulez.
Éplucher et couper l'oignon en lamelle, dés...
Mettre l'eau à chauffer pour le riz.

Mettre l'oignon à dorer dans une grande poêle (elle devra contenir toute la préparation à la fin) dans un peu d'huile d'olives puis réserver.

Mettre le poulet à dorer dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.

Ajouter les poivrons et les haricots aux oignons dès que ceux-ci sont devenus clairs. Mélanger et saisir le tout.
Ajouter le miel, mélanger et laisser mijoter quelques minutes pour que les poivrons caramélisent un peu.
Ajouter les tomates en dés avec le jus, saler et poivrer au goût, mélanger et laisser mijoter jusqu'à ce que les poivrons soient tendres et légèrement croquants (c'est comme cela que je les aime).

Lorsque cela fait des petits bouillons, ajouter le poulet et couvrir (ou pas) pour finir la cuisson pendant 10-15 minutes environ.

Mettre le riz à cuire, si le temps de cuisson est un peu plus long que le poulet, couper le feu sous la poêle.

Servir le riz en premier et déposer le poulet et sa sauce par dessus.
Régalez vous ;)


jeudi 23 janvier 2014

Cake addict - Mini cake à la citrouille, lardons et noix

Je n'aime pas les sandwiches. Je ne sais pas trop pourquoi mais en fait je n'aime pas ça. Et quand on veut manger dehors par une belle journée ensoleillée, et ce, même avec la neige dehors, il faut trouver des solutions.

Chaque fois je me tourne vers les cakes salés. Bien souvent je n'ai pas tout ce qu'il faut dans les placards ou le temps de cuisiner, là je me rabats sur le sandwiche je n'ai pas le choix. La fin de semaine dernière, j'avais un peu de temps de devant moi. Hourra! J'avais aussi tous les ingrédients. Re-hourra! 

Nous sommes donc partis au ski avec ces super bons moelleux mini cakes tous juste sortis du four (c'était moins une...). Et vous savez ce que c'était le top du top pour le coup? Ils étaient encore chaud quand nous les avons mangé, le bonheur... ma fille ne sait pas ce qu'elle a manqué ce jour là. Ah, elle et son sandwiche kiri jambon, pfff.

Voici donc une recette bien chouette pour les pique-niques. Je ne sais pas si froids ils sont aussi bons, j'essayerai et si vous le faites avant moi, dites-le moi ;)


Mini cakes à la citrouille, aux lardons et aux noix
Les mini cakes ayant tous été mangés, j'ai pu prendre en photo que la version moule à muffins ;)


Ingrédients :
  • 300 grs de purée ou chair de citrouille (ou potimarron)
  • 1 oignon
  • 2 c.à.s (table spoon) d'huile d'olive 
  • 100 grs de lardons
  • 3 oeufs
  • 75 grs de beurre
  • 100 ml de lait
  • 100 grs de farine
  • 2 c.à.c (teaspoon) de levure chimique
  • 50 grs de noix


Préparation : 

Si vous n'avez pas de purée de citrouille toute faite, la faire.
Enlever la peau et les graines de la citrouille, couper la chair en morceaux et les cuire à la vapeur. Une fois les morceaux mous, les réduire en purée à la fourchette. Pour le potimarron on peut garder la peau, je conseille dans ce cas de faire la purée au robot.

Éplucher et émincer l'oignon. Faire fondre l'oignon dans une poêle avec l'huile d'olive.
Ajouter les lardons et laisser cuire le tout pendant 5 minutes (ou jusqu'à ce que les lardons soit bien colorés). Oter du feu et laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le beurre au micro-onde, laisser refroidir un peu.
Hacher les noix rapidement (on garde des morceaux pour que cela plus croquant).

Dans un bol, battre les oeufs puis ajouter le beurre refroidi et la purée de citrouille ainsi que le lait. Mélanger.

Mélanger ensemble la farine et la levure puis les ajouter à la préparation aux oeufs, mélanger.
Ajouter les noix et les lardons, mélanger bien.

Répartir la préparation dans des moules à mini cakes ou à muffins (ou un grand moule à cake cela devrait marcher aussi, il suffira de faire attention à la cuisson, piquer un pic à brochette ou une baguette si cela ressort sec c'est parfait si non prolonger la cuisson).
Cuire pendant 25 minutes. Laisser refroidir (si vous avez le temps) et démouler.

Régalez vous!

Sources : Minicakes maxibons, Édition SAEP



mercredi 22 janvier 2014

Filet mignon de porc au confits d'oignons canneberges

Je vous l'avait dit que j'allais en mettre partout du confit d'oignons aux canneberges, non? Eh bien, c'est chose faite pour cette recette. J'ai bien hâte d'aller chercher un bon brie pour la recette au fromage...

Mais revenons au filet. C'est une idée de recette qui change. Elle est franchement rapide à faire une fois que le confit est prêt. Vous pouvez aussi prendre du confit d'oignon tout fait.

Cette recette m'a permis aussi de cuisiner un peu plus les canneberges. Plus je les essaye et plus elles me plaisent. 

Les quantités sont plus ou moins justes. Je m'explique, quand je cuisine comme ça, selon l'inspiration du moment, je prends les ingrédients et hop dans la casserole (ou poêle) sans passer par la case balance! Ce qui fait que, bien souvent je ne sais pas quelle quantité de quoi j'ai mis dans ma recette. Du coup, je ne peux la partager avec vous, ce qui est bien dommage. Vous n'avez pas idée du nombre de soupes, plats qui sont passés sous votre nez...

Cette fois j'ai noté tous les ingrédients mais pour certain, j'ai juste oublié la balance, comme ici avec les canneberges séchées que j'ai ajouté au dernier moment ;)

Voici de quoi vous régalez, bon appétit! 

Filet mignon de porc, 
confit d'oignons aux canneberges



Ingrédients : 
  • 1 filet mignon de porc
  • 3 c.à.c (teaspoon) de confit d'oignon aux canneberges
  • 3 c.à.s (table spoon) de crème fraiche épaisse
  • 1 filet de crème liquide 5%
  • 3 petites poignées de canneberges séchées (au goût)
  • Huile d'olives
  • Sel et poivre 

J'ai avec ces quantités fait un repas pour 3 1/2 (la petite mange comme un oiseau), mais je pense que pour 4 personnes cela est correct aussi.
J'ai accompagné le tout de carottes coupées en rondelles et cuites dans un peu d'huile avec ail et estragon.

Préparation : 

Couper le filet de porc en tranche relativement épaisse.
Faite chauffer un peu d'huile d'olive dans une grande poêle.
Faire cuire les tranches de filet pour qu'elles dorent bien. 
Les retourner pour bien dorer les deux côtés.
Ajouter le confit d'oignons, laisser mijoter un peu.
Ajouter le filet de crème liquide pour mouiller le tout. 
Ajouter les canneberges séchées et mélanger un peu.
Laisser encore mijoter quelques minutes, c'est comme si cela confisait de nouveau.
Ajouter la crème fraiche, le sel et le poivre, mélanger et laisser mijoter (encore! et oui.) jusqu'à ce que la sauce réduise un peu.

Servir chaud avec un peu de sauce et déguster!




mardi 21 janvier 2014

Confits d'oignons aux canneberges

L'autre jour en faisant mes courses, j'ai fait ce qui arrive à tout le monde. Oui, oui, je sais que cela arrive à tout le monde de mettre dans son chariot un produit non inscrit sur la liste mais que l'on est persuadé de ne plus avoir dans nos placards/frigos... Vous voyez ce que je veux dire?

Cela m'a fait le coup cette fois avec des oignons! Mais que voulez vous que je fasse avec une quinzaine d'oignons chez moi ?!? Je n'aime pas la pissaladière et je ne suis pas une super méga fan des oignons de toute façon.

Me voilà donc en quête de recettes pour utiliser ces oignons, j'aime pas gâcher. Je suis tombée sur une recette de brie fondant au four avec confit d'oignons aux canneberges... Miam me suis-je dit. Me voilà donc partie pour préparer du confit d'oignons aux canneberges! J'ai mis mon joli masque rose (pour le ski) histoire de ne pas pleurer lors de l'épluchage, découpage des oignons. Petits conseils de Jasmine Cuisine dont la recette est tirée. J'ai fait en fonction de mes placards et des recettes consultées sur Recette du Québec.

Je l'ai testée avec du poulet en glissant le confit sous la peau, c'était bien bon! J'en ai aussi mis en conserve, je vais voir ce que cela donne dans quelques mois... Mais j'ai surtout hâte de le tester avec du brie, du filet mignon de porc et plein d'autres recettes... qui arriveront assez vite ;)


Confits d'oignon aux canneberges




Ingrédients :
  • 5 oignons jaunes moyens
  • 200 grs de canneberges séchées
  • 375 grs de cassonade
  • 180 ml de vin rouge
  • 180 ml de vinaigre balsamique
  • 1 branche de romarin
  • 1/2 c.à.c (teaspoon) de poivre


Préparation : 

Éplucher les oignons et les couper en demi-tranches fines.
Les mettre dans un grande casserole.

Ajouter le reste des ingrédients, mélanger et mettre sur feu vif jusqu'à la première ébullition (environ pour moi 30').

Mélanger régulièrement.

Une fois la première ébullition atteinte, baisser le feu et laisser compoter jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide (pour moi 1h environ).

Mettre en pot pour consommation immédiate ou ultérieure.
Stériliser des pots de confiture selon la méthode de votre choix. 

Perso, je fais celle de ma belle-mère. Je prends des pots propres, je fais bouillir de l'eau dans ma bouilloire et j'ébouillante pot et couvercle. Je les vide de l'eau chaude au fur et à mesure que je rempli les pots. Je les ferme et les pose à l'envers sur une planche jusqu'à ce qu'ils aient bien refroidis ensuite direction le placard à confiture...


Sources : Jasmine Cuisine & Recettes du Québec




mercredi 15 janvier 2014

Gravlax de saumon à l'aneth

Voici une belle recette pour commencer l'année. Cela faisait un bon bout de temps que je voulais essayer le gravlax de saumon, mais va savoir pourquoi je n'ai jamais pris le temps de faire avant aujourd'hui!

Il faut dire aussi que lorsque j'ai vu passé la recette de Gourmandiseries, j'ai regardé rapidement les ingrédients et hop il ne me manquait que le saumon, j'avais tout, même la Vodka! J'ai d'ailleurs fini la bouteille, j'espère avoir de la visite bientôt pour refaire mon bar grâce aux duty-free des aéroports...

Me voilà donc en mesure de me lancer et quand c'est comme ça, bah faut y aller sinon on traîne, on fait autre chose puis on oublie. Mais franchement, je vous le dit, c'est trop bête d'oublier de faire cette recette car c'est bon, mais bon! 

Allez, je ne m'attarde pas trop car j'ai une recette qui comme celle-ci si je ne m'y attaque pas tout de suite elle va finir aux oubliettes!

Gravlax de saumon à l'aneth



Ingrédients :
  • 400 grs de saumon épais sans peau
  • 4 c.à.s (table spoon) de sucre en poudre
  • 4 c.à.s (table spoon) de gros sel
  • 3 c.à.s (table spoon) de baies de poivre
  • 50 ml de vodka
  • 1 bouquet d'aneth


Préparation :

Si le saumon a des arrêtes (on les sent en passant la main doucement dessus), on les enlève avec une pince à épiler. Le saumon est fragile donc il faut être délicat dans la manoeuvre.

Mettre le saumon dans un grand plat et haut (je l'ai mis dans un tupperware).

Dans un bol, mélanger le sucre, le sel, la vodka et les baies de poivre.
Hacher la moitié du bouquet d'aneth, ajouter cette dernière dans le bol et mélanger de nouveau.

Verser sur le saumon, bien l'enrober (n'hésitez pas à soulever le saumon pour que la préparation passe bien en dessous aussi). Couvrir le tout avec un film alimentaire et mettre au frigo pour 24h à 48h.

Une fois l'étape de l'attente finie, rincer le saumon et le sécher. 
Hacher le reste de l'aneth (je l'ai fait au pif car évidement j'ai pioché dans le bouquet pour une autre recette...) et recouvrir le saumon. 

Enveloper le saumon dans du film alimentaire et laisser reposer encore 6h.

Couper de fines tranches et régalez vous avec : un bagel avec beurre demi-sel et filet de coton, sur des toasts, des blinis, etc...

Sources : Blog Gourmandiseries